Connect with us

RELIGION

Un Talibé de Baye NIASS Tire sur la RTS, ” Liigueen deef Thi Gamou guii…”

Published

on

Un talibé de Baye Niass taille en pièces le Directeur Général de la RTS sous forme de contribution. Dans sa démarche, il a eu à montrer au Dg de la RTS que Baye Niass n’a pas besoin de télévision pour faire sa propagande. Que le Cheikh a plus de cent millions de disciples.

Monsieur le directeur, tout d’abord, j’aimerais vous faire comprendre ceci.
La Faydatidianiya dont le détenteur exclusif est Cheikh Ibrahim Niass rta n’a pas besoin de télévision pour faire une quelconque propagande.
En effet, déjà en 1962, quand Baye Niass voyageait en Chine, ce pays n’avait pas encore de liens diplomatiques avec le Sénégal.
En 1947, quand le Cheikh partait au Nigeria pour répondre à l’invitation du roi de Kano faite en 1937 à Médine lors de son premier pèlerinage il n’y avait pas de télévisions.
Je pouvais continuer avec d’autres exemples, qui montrent à suffisance que le rayonnement de la Faydatidianiya s’est fait à l’abri de toutes caméras télévisées.
Monsieur le directeur, saviez-vous que le Cheikh a partout dans le monde, toutes nationalités confondues, plus de cent millions de disciples ?

Un tel homme, qui a consacré toute sa vie pour le rayonnement de l’islam et pour la vulgarisation des enseignements du prophète saw qu’il aimait d’un amour inégalable, ne mérite-t-il pas à l’occasion de son Maouloud international que les caméras de la Rts soient braquées sur sa cité bénie Médina Baye ?
Ce même constat est fait, également, lors du Gamou de Nigeria dédié exclusivement au Cheikh. Où, chaque année des millions de personnes célèbrent.
Ce, qu’aucun autre n’a jusque-là fait.
Monsieur le directeur, oubliez-vous que vous ne dirigez pas un bien privé, mais plutôt public.
De ce point de vue donc,

Vous devriez jouer votre rôle de service public. D’autant plus que
Ce n’est pas une seule communauté qui paie les impôts qui vous permettent de bénéficier de salaires et autres, mais, toute la communauté sénégalaise. Et justement, nous disciples de cheikh Ibrahim Niass nous faisons partie de cette communauté-là !
Nous n’avons point besoin de propagande, la Faydatidianiya n’en a guère besoin, excusez-moi de la répétition. Mais, elle est ici d’ordre pédagogique.
Cependant, nous exigeons beaucoup plus de respect et de considération.
Baye Niass est un homme universel et multidimensionnel. Son enseignement et son influence sont visibles partout dans le monde. Ce qui constitue une fierté pour tous les Sénégalais y comprîtes-vous monsieur le directeur.
Alors, veuillez bien rectifier le tir.
De la part d’un simple disciple.
Source : – (Par Mamadou Al amine Diallo)
Senegal7

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RELIGION

Oustaz Alioune Sall en deuil

Published

on

Le célèbre prêcheur Oustaz Alioune Sall est en deuil. L’animateur d’émissions religieuses à Sud Fm vient de perdre son père Baye Mbaye Sall. L’annonce a été faite sur les ondes de ladite radio.

Continue Reading

RELIGION

1904-1997 : Mame Dabakh, 22 ans déjà !

Published

on

Ce samedi 14 septembre 2019, les Sénégalais se rappellent le rappel à Dieu de Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh, Khalife général des tidianes. Un homme multidimensionnel, un érudit, un sage dont l’œuvre ne cesse de passionner les Sénégalais, les musulmans en particulier.

Vingt-deux ans que Mame Abdou a quitté ce bas-monde. Mais son œuvre reste intacte. Ses enseignements plus que jamais revisités à chaque moment de crise. Une voie autorisée, il avait l’habitude de rappeler à l’ordre les gouvernants, les citoyens, les fidèles.

Pour préserver la paix et la concorde nationales, Dabakh comme l’appelaient affectueusement les Sénégalais, savait user d’un franc-parler qui lui était propre. Des crises, il en désamorcées, il a réconcilié des communautés et a servi de porte étendard à l’islam.

Fils de El Hadji Malick Sy et de Sokhna Safiétou Niang, l’ancien disciple de feu Serigne Hady Touré accéda au califat en 1957. Il s’est éteint le 14 septembre 1997, à l’âge de 93 ans. Dabakh, un trait d’union entre les confréries, entre les religions, de son vivant et aujourd’hui encore, fait l’unanimité aux yeux des populations.

Continue Reading

RELIGION

Tamkharit – Imam Kanté : « Attention à la propagande chiite sur Achoura »

Published

on

Imam Ahmadou Makhtar Kanté de la Mosquée de Point E s’est fendu d’un post sur sa page facebook pour revenir sur la quintessence de la fête de Achoura, communément appelée Tamkharit célébrée ce lundi 9 septembre au Sénégal.

Une façon de lever l’équivoque sur le bien-fondé ou pas de la fête du couscous. Selon Imam Ahmadou Kanté, Achoura est bel et bien un jour de joie et de gratitude, eu égard à ce que Dieu a fait pour Ses messagers. « Dans une variante des hadiths qui rapportent la réponse des Juifs de Médine à la question du prophète (saws), il est mentionné « yawmoun Salih » (c’est un jour bon)« , a écrit le religieux.

Mise en garde

Des thèses sont avancées concernant les origines de Achoura. La dramatisation, il y en a aussi. « Méfions-nous de la propagande chiite qui veut en faire a posteriori un jour de drame et de deuil. Les fanatiques en profitent pour se flageller le corps dans les rues« , a-t-il ajouté.

Objectif

Imam Ahmadou Makhtar Kanté se veut clair. L’objectif de la fête, poursuit-il, est de promouvoir le culte de la famille du prophète (ahloul bayt). « Personne ne remet en cause le respect à elle dû, à travers la tragédie de Karbala qui a eu lieu par pure coïncidence au 10ème jour d’un mois de mouharam. C’est lors de cette tragédie que Housseyni, fils de Ali et de Fatima et petit fils du prophète, va trouver la mort« , a-t-il rappelé.

Instrumentalisation

C’est un Imam Kanté qui ne mâche pas ses mots. Le religieux d’attirer encore l’attention sur  les chiites qui cherchent à refonder la signification d’Achoura par le détour de la tragédie fratricide de Karbala en Iraq. « Le but est d’en tirer profit pour exposer leurs croyances qui pourraient avoir plus de chances d’êtres acceptées, non pas pour elles-mêmes, mais par instrumentalisation de ce drame. Et je vois que l’appât a pris chez certains, dont je ne doute pas de la bonne foi…« , a-t-il conclu.

Bien à vous

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque