Connect with us

POLITIQUE

Trésorerie Cese : Mimi Touré et Aminata Tall jouent les prolongations

Published

on

Les problèmes d’argent auquel le Cese fait face actuellement, relèveraient d’une mauvaise gestion de la part de l’ancienne patronne, Aminata Tall, qui a cédé le fauteuil à Mimi Touré. Mais depuis leur passation de services, on assiste à une guerre par procuration, via leurs partisans. Chaque camp accusant l’autre d’être l’artisan de la banqueroute.

La guerre par procuration

Par communiqués interposés, le camp de la présidente actuelle du Conseil économique, social et environnemental (Cese) et celui d’Aminata Tall que Mimi Touré  a remplacée à la tête de cette institution, se crêpent le chignon, chacun tirant la couverture de son côté.

La « provocation »

Le déficit de trésorerie a été porté à la connaissance du public quelques jours après l’installation de l’ancienne envoyée spéciale du président de la République, suscitant l’ire des partisans de la native de Diourbel, dont certains ont vite fait de ranger cette information dans le registre des provocations.

Les pro Mimi Touré persistent

Mais les pro Mimi Touré continuent de plus belle, en imputant la dèche que traverse le Cese à Aminata Tall. Selon eux, « Mme Aminata Touré qui est absente du Sénégal pour participer à l’Université d’été du patronat Marocain ne se mêlera pas de querelles de borne-fontaine ».

Réquisitoire

Ces derniers ajoutent d’ailleurs que « depuis sa nomination le 4 juin dernier, Mimi se concentre sur sa mission de réhabilitation du Cese pour en faire une institution utile pour la République et pour les Sénégalais ». Pour eux, « Aminata Tall ferait mieux de se taire, parce qu’elle sait et nous savons aussi. Les règles de gestion n’ont jamais été son fort, partout où elle est passée ».

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POLITIQUE

Mamadou Lamine Diallo tacle sévèrement Mansour Faye: « Tu es le premier ministre caché de Macky Sall »

Published

on

Continue Reading

POLITIQUE

Atépa : « Wade avait finalisé le projet de pôle urbain au lac Rose, et Macky a… »

Published

on

L’architecte Pierre Goudiaby Atepa se livre dans les colonnes du magazine Jeune Afrique. Pour parler de Dakar et de son étranglement par une urbanisation galopante et mal organisée. L’ancien président de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BVM) accueille d’un bon œil les projets de pôles urbains de Diamniadio et du lac Rose.

À ce propos, précise-t-il, « lors de son premier mandat, Abdoulaye Wade dont j’étais le conseiller spécial, avait donc envisagé de créer un pôle urbain au lac Rose. Je pourrais vous montrer les plans : il y avait une ville médicale, une ville universitaire… et même un Bollywood sénégalais ! Le projet avait été finalisé et adopté sur le papier, mais les travaux n’ont jamais démarré », confie-t-il. Et « Macky Sall, peut après son élection, de très bonne foi, il a souhaité poursuivre ce projet. Il m’avait même convié à l’accompagner lors de deux voyages officiels dans le Golfe, notamment pour concrétiser des partenariats avec des investisseurs qataris. Lui et son équipe ont finalement choisi de privilégier Diamniadio pour mener à bien ce projet », indique-t-il.

Toutefois, l’architecte de souligner en que « celui d’un deuxième pôle urbain, au lac Rose, n’a pas été abandonné. On y trouve d’ailleurs un cadre plus accueillant, en bordure de l’océan et, surtout, le sol y est plus favorable que celui de Diamniadio composé d’argile gonflante ».

Continue Reading

POLITIQUE

Dialogue national : Macky coopte Doudou Wade, Oumar Sarr, Babacar Gaye, Braya…

Published

on

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) est, désormais, partie intégrante du Dialogue national piloté par Famara Ibrahima Sagna.

Selon Les Échos, Macky Sall a coopté deux proches de Me Abdoulaye Wade dans le Comité de pilotage du dialogue : Bara Gaye et Doudou Wade.

L’ancien président de groupe parlementaire siège, sans son avis, au Comité de pilotage au titre des « personnes qualifiées ».

Oumar Sarr et Babacar Gaye intègrent aussi le Dialogue national au nom de l’Alliance Suqqali Sopi.

Leur compagnon de combat Me En Hadji Amadou Sall sera de cette grande messe en tant que membre du Barreau.

Quant à Ahmet Fall Braya, il a été désigné par Macky Sall pour représenter le secteur informel.

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque