Connect with us

POLITIQUE

Seydou Guèye : « Nous avons publié ce que nous avons négocié »

Published

on

« Nous avons publié ce que nous avons négocié. Nous allons partager les dividendes au peuple, tout en gardant une part prépondérante pour les générations futures », a déclaré Seydou Guèye, le porte-parole national de l’Alliance pour la République (Apr).

Face à la presse, ce matin, Seydou Guèye estime que le président Macky Sall a raison de demander à ceux qui ne savent pas et qui ne peuvent même pas faire la différence entre champ gazier et un puits pétrolier, d’avoir l’humilité de s’informer pour ne pas se perdre dans les jugements hasardeux de pseudo-experts politico-pétroliers. Et la décision de Macky Sall de publier l’ensemble des contrats constitue, selon lui, une avancée démocratique majeure qui élargit le périmètre de transparence pour permettre aux Sénégalais d’apprécier les termes des négociations qui ont comme point de départ la sauvegarde de l’intérêt supérieur de la nation, sur la base des dispositions pertinentes de nos codes miniers.

« Le classement obtenu, dans le cadre de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie), vient de conforter les immenses progrès accomplis dans ce domaine », a-t-il martelé. Avant d’ajouter que « le Sénégal est le 4e pays au monde crédité de cette place par l’Itie ».

?Ainsi, le porte-parole de l’Apr révèle que le bilan de Macky Sall mérite un soutien massif, pour lui permettre de parachever sa vision d’un Sénégal émergent. Car, avec le chantier social de la baisse et de la stabilisation des prix des denrées de grande consommation, de celle des prix de l’électricité, de la revalorisation des bourses des étudiants et l’amélioration de leurs conditions de vie, du Pudc, des bourses de sécurité familiale, du Puma ou de Promovilles, du Prodac ou de la Der, un horizon de possibilités pour les Sénégalais s’ouvre et consolide l’espoir et la confiance.

ACTUALITES

Mbacké Seck : « le Conseil constitutionnel doit se prononcer dès maintenant sur l’affaire du 3e mandat de Macky Sall »

Published

on

Mbacké Seck, membre du parti Rewmi d’Idrissa Seck, a estimé que le « Conseil constitutionnel doit se prononcer dès maintenant, à propos d’un éventuel 3e mandat du Président Macky Sall ». 

Invité de la RFM, l’ancien chargé de Communication de la Fédération sénégalaise de football a indiqué que « l’interprétation dépend exclusivement des 7 sages nommés par Macky Sall ». 

Pour Mbacké Seck, « le Conseil constitutionnel peut s’auto-saisir. La clarification doit se faire par auto-saisine directe ».

Continue Reading

ACTUALITES

Sénégal: « FRAPP France Dégage » s’oppose au projet de loi portant modification de la Constitution

Published

on

En conférence de presse ce vendredi à Dakar, les membres de « FRAPP France dégage » se sont opposés au projet de loi portant modification de la Constitution du président de la République Macky Sall, estimant que celle-ci ne peut être « un vulgaire papier à gommer pour des intérêts bassement politiciens ». 

Selon Christien Fostin, porte-parole du jour, « ce projet de réforme liberticide est d’autant plus inacceptable que le Sénégal sort de référendum tenu le 20 mars 2016 ». Il précise que le président avait la possibilité du 03 au 22 février 2019, soit pendant 21 jours de dire au Sénégalais qu’il avait un projet de modification de la Constitution. 

« En ne le disant pas lors de la campagne électorale, le président Macky Sall a caché son projet au Sénégalais. France dégage estime qu’il doit être clair pour les élus de dire au peuple souverain, ce qu’ils veulent faire et de faire ce qu’ils disent », soutient M. Fostin. 

Poursuivant sa déclaration, il précise que : « Macky Sall n’a pas été réélu pour supprimer le poste de Premier ministre. Le FRAPP rejette fermement ce projet de modification constitutionnelle. La concentration des pouvoirs a toujours était la meilleure option dans les néo-colonies quand facilitant le maintien de politique de domination, de pillage, de prédation, d’exploitation et d’oppression ». 

S’opposant à la politique de recolonisation, le FRAPP ne compte pas rester dans le silence devant un tel projet. Toutefois, il invite le peuple à se mobiliser pour dire à Macky « ça suffit ». Le mouvement France dégage compte entrer en contact avec tout les forces vives de la Nation pour ensemble, contrer ce projet de « l’autocrate » Macky Sall. 

Continue Reading

ACTUALITES

Education : l’amicale des étudiants de la formation professionnelle et technique menace de bloquer le système

Published

on

Les étudiants de la formation professionnelle et technique sont très en colère et menacent de paralyser le système la semaine prochaine si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

Selon  Zik Fm, les étudiants exigent la revalorisation de la formation professionnelle et technique, l’équipement des salles ainsi que le paiement de leurs bourses.

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque