Connect with us

SOCIETE

Serigne Babacar Sy dit Ndiol Fouta : « On est arrivé à un moment où les gens agissent comme des animaux »

Published

on

La ville sainte de Tivaouane s’apprête à célébrer le Mawlid ou la nuit de la naissance du Prophète Mohamed (PSL). Serigne Babacar Sy qui livrait hier les grandes orientations du Khalife général pour la célébration de cet événement, n’a pas manqué de décrier les violences notées ces derniers temps à travers le pays, nous renseigne leral.net.

Le guide religieux a noté pour le déplorer, qu’ « au Sénégal, on est arrivé à un moment où les gens agissent comme des animaux ». Ndiol Fouta comme on l’appelle affectueusement, a invité les Sénégalais, particulièrement les fidèles Tidiane à se ressourcer aux enseignements livrés lors du Gamou, qui est l’incarnation du modèle prophétique pour dévier du mauvais chemin.

« Le Gamou est une occasion qui permet aux fidèle de se ressourcer aux valeurs de l’Islam. Chacun doit tirer des enseignements. Ce n’est pas un moment pour faire la bombance. C’est un moment de dévotion », dira-t-il, selon L’Observateur.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Ngalakh de Pâques : ‘’Des réjouissances qui raffermissent les relations entre Sénégalais’’, se félicite Me Madické Niang

Published

on

Le mois de Carême qui touche à sa fin constitue un mois très apprécié des Sénégalais. D’une part, parce que constituant ‘’un temps de jeûne empreint de solennité et de forte spiritualité’’ pour la communauté chrétienne, d’autre part, parce qu’étant, un moment de partage de Ngalakh que Me Madické Niang qualifie de ‘’réjouissances offertes par nos frères chrétiens’’.   
Dans un message qu’il a adressé à la communauté chrétienne en ce Vendredi saint de la fête de Pâques, Me Madické Niang a magifié la cohésion sociale qui existe entre les communautés au Sénégal.   

‘’Pâques, par sa symbolique, participe entièrement dans l’accomplissement d’une forte cohésion sociale au Sénégal. En effet, les jouissances offertes par nos frères chrétiens, raffermissent et embellissent les relations entre Sénégalais de différentes obédiences religieuses. Ceci, nous vaut d’être cités en exemple partout dans le monde entier’’, s’est félicité le président Madické Niang. Ce dernier, dans un message parvenu à Dakaractu, en a profité pour ‘’souhaiter une bonne fête de Pâques à nos sœurs et frères, et implorer le Tout-Puissant pour que l’ensemble de leurs prières soient exaucées. (…). Durant, un mois et quinze jours, la communauté Chrétienne, par la période de Saint Carême a fait montre d’une profonde dévotion dans l’accomplissement de ses devoirs religieux. Je prie pour que leurs actes soient bénis par le Christ, qui a consenti tant de sacrifices pour le salut de l’humanité’’.

Continue Reading

ACTUALITES

Les catholiques fêtent le Vendredi Saint aujourd’hui, « le Ngalah » pour rassembler

Published

on

Le Vendredi saint est la commémoration religieuse célébrée par les chrétiens le vendredi précédant le dimanche de Pâques. Il marque le jour de la crucifixion et de la mort de Jésus-Christ. Il fait partie du triduum pascal, qui s’étend du Jeudi saint (commémoration du dernier repas du Christ avec ses apôtres) aux vêpres du dimanche de Pâques. Dans la tradition orthodoxe, il est appelé « Grand vendredi » ou « Saint et grand vendredi ».

Ce jour est férié dans un grand nombre de pays ou de régions dont une partie de la population est chrétienne, en Europe (Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Suisse…), en Amérique (Argentine, Canada, Chili, 12 des 50 États des États-Unis…), en Afrique (Éthiopie, Kenya, Nigéria…) et en Asie (Hong Kong, Inde, Indonésie, Macao…).

Au Sénégal, c’est le Ngalah qui symbolise le partage le jour du Vendredi Saint. Un met dont raffole bon nombre de la population. Beaucoup de paroisses feront un chemin de croix vivant pour revivre en direct la passion du christ.

Continue Reading

ACTUALITES

Education : l’amicale des étudiants de la formation professionnelle et technique menace de bloquer le système

Published

on

Les étudiants de la formation professionnelle et technique sont très en colère et menacent de paralyser le système la semaine prochaine si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

Selon  Zik Fm, les étudiants exigent la revalorisation de la formation professionnelle et technique, l’équipement des salles ainsi que le paiement de leurs bourses.

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque