Connect with us

POLITIQUE

Ousmane Sonko, Abdoul Mbaye et Thierno Alassane Sall se défoulent sur le Macky…

Published

on

8 mois après sa parution à Paris, Ousmane Sonko a procédé, mardi à Dakar, à la cérémonie dédicace de son livre intitulé, «Pétrole et Gaz au Sénégal: chronique d’une spoliation». Une occasion pour le député et non moins leader de Pastef-Les patriotes de revenir sur l’implication de la famille Sall et de son Gouvernement dans l’affaire du pétrole. Des arguments bénits par des chaleureux invités et pas des moindres, l’ancien Pm, Abdoul Mbaye et l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, qui ont tiré dans la même direction.
Avec ce livre, Ousmane Sonko dit vouloir situer les responsabilités du Gouvernement dans « la spoliation du pétrole et du gaz au Sénégal »… Et poser un débat de fond sur la gestion du pétrole.
Le député Ousmane Sonko veut un dialogue ou une réponse à travers un livre. Parce que, «cette ressource n’appartient pas à Macky Sall, elle n’appartient pas à Amadou Bâ, elle n’appartient pas non plus à Aly Ngouille Ndiaye, elle appartient à 14 millions de Sénégalais ».
Situant les responsabilités du chef de l’Etat, «Macky Sall a accepté de signer pour Ptro-Tim, en connaissance de cause, en sachant que Petro-Tim a frauduleusement obtenu les deux blocs en question. Le seul élément nouveau, c’était l’implication de son frère, entre temps ».
Dans cet ordre d’idées, le leader de Pastef-Les patriotes a aussi retracé la responsabilité de Aly Ngouille Ndiaye qui, dit-il, a inscrit des informations délibérément fausses dans un rapport, mais aussi du ministre des Finances, Amadou Bâ, qui a défendu à l’Assemblée l’exonération et la non-imposabilité des opérations.
But not least, M. Sonko de révéler que des actions judiciaires sont en cours aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Dans ce cadre, il a été entendu par l’ambassade des Usa à Dakar.
Et Thierno Alassane Sall, l’ancien ministre de l’Energie de plaider pour la déclassification du rapport de l’Ige. Selon le leader de la République des valeurs, « il était notoirement connu qu’un certain frère, Aliou Sall, était mêlé au pétrole du Sénégal.
Dans le même tempo, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye d’annoncer d’autres scandales. « Parce qu’on parle de scandale de distribution de permis, on a tendance à oublier celui du délit d’initié, on oublie le scandale du droit de péremption et sa valeur abondée par le Sénégal».
L’ancien Premier ministre de porter l’estocade: «On ne soutient pas une personne qui nuit à l’intérêt national. Je lui en voudrais toute ma vie pour avoir cherché à me mouiller moi et le Gouvernement que j’avais l’honneur de diriger à l’époque, avec cette affaire d’attribution de permis à Petro Tim ».

ACTUALITES

Vidéo: Sonko décode les 136 milliards alloués aux institutions politiques

Published

on

Ousmane Sonko revient, dans sa nouvelle rubrique intitulée « Càmbar gafag réew mi », sur les 136 milliards alloués aux institutions politiques du Sénégal. Une nouvelle émission diffusée sur sa chaîne YouTube et qui lui offre une tribune pour expliquer, avec détails, des questions d’économie nationale. Pour que les Sénégalais puissent voir, d’un œil averti, le fonctionnement de nos institutions.

La première vidéo était consacrée au fonctionnement du budget de l’Etat du Sénégal. Aujourd’hui, il nous décrypte les 136 milliards alloués aux institutions politiques nationales.

 » Que personne n’imagine que le budget appartient à Macky Sall, à Ousmane Sonko ou à Idrissa Seck…  »

Continue Reading

ACTUALITES

Il faut boycotter Moustapha Cissé Lô (Par Diaraf Sow)

Published

on

Je ne dis que ce que je pense. La République n’a pas besoin de ce type de dirigeant. La fidélité et la reconnaissance du Président Macky Sall, par le choix de ses compagnons d’hier dont certains comme Moustapha Cissé Lô sont en train de discréditer la République, porte un coup fatal au Gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Monsieur le Président de la République, vous avez été reconnaissant et loyal mais wadji fayoul naarbi khoromam. Monsieur le Président du parlement de la CEDEAO, après divers menaces et chantages allant même jusqu’à insulter le Président de la République au sein même de notre auguste Assemblée, vous avez été le premier à poignarder la République et la première Institution qui l’incarne à savoir le Président de la République. Pourtant, le Président a fait fi de tout cela parce « dafa khol demb » mais trop c’est trop. Vous êtes le mauvais exemple et le triomphe de guerre de l’opposition à chaque fois que l’on parle de manque de respect à nos Institutions. Pour qui vous vous prenez ?

Vous vous vantez souvent d’avoir investi beaucoup d’argent pour élire le Président Macky_SALL. Hé bien détrompez-vous honorable. Pour reprendre les propos de mon frère le Maire de Yeumbeul Sud, Bara Gaye, lorsque nous nous rencontrions au deuxième tour :  » Macky Sall était un phénomène et personne ne pouvait le retenir. Il était le choix du peuple et non des politiciens et leurs partis politiques.

Et puis d’où tirez-vous cet argent dont vous vous vantez ? Parce que ces vantardises ont commencé sous l’ère Macky Sall qui vous a tout donné et reçoit des coups en retour. Quelle ingratitude ! Vous êtes loin d’être un diplomate ou même d’avoir le comportement. Pourtant, il vous a malgré tout appuyé pour vous faire élire Président du parlement de la CEDEAO. Pourtant, les sénégalais n’étaient pas d’accord et sont aujourd’hui tous déçus de vos comportements irresponsables.

Ces sénégalais sans exception sont aujourd’hui outrés et peinés d’entendre vos propos malheureux, irrespectueux et hors contexte à chaque fois que vous prenez la parole en plénière devant vos collègues honorables députés et devant la délégation du Gouvernement pour parler de choses personnelles qui n’ont rien à voir avec l’ordre du jour où la chose publique. Maintenant trop c’est trop !

Chassé de Touba, votre maison brûlée, rejeté partout à Dakar et vomi par tous les sénégalais, je ne vois pas comment vous pouvez entraver au bon fonctionnement de la République. Personne ne vous suivra ! Pour finir, nous demanderons cette fois- ci aux députés de sortir de la salle pour ne plus entendre vos dérapages et déraillements et au Président de la République de ne pas céder au chantage et de prendre ses dispositions car wolof Ndiaye nênà: « Bouki bou yabê Gaïndé thi dokhinwa la ».

Continue Reading

ACTU RUFISQUE

Moustapha Niass: « Les revenus pétroliers sont partagés entre… »

Published

on

« Nous adhérons sans réserve aux politiques publiques définies par Macky Sall », a fait savoir Moustapha Niass qui s’exprimait sur la gestion du pétrole. C’était lors d’un Forum de l’Alliance des forces de progrès (Afp) sur le thème « L’AFP face à la perspective de la construction de l’économie pétrolière et gazière au Sénégal ».

Le président de l’Assemblée nationale n’est pas de ceux qui pensent que les ressources pétrolières et gazières du pays ont été bradées. Pour lui,  » les revenus pétroliers sont partagés entre plusieurs parties dans le cadre du contrat de partage de production (CPP), selon une réglementation internationale, donc ceux qui disent que le pétrole a été vendu ne savent pas ce qu’ils disent « . Non sans préciser que ce forum « est une occasion pour confirmer notre adhésion sans réserve aux politiques publiques définies par le Chef de l’Etat, Macky Sall ».

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque