Connect with us

ACTUALITES

Lionel Messi remporte son sixième Ballon d’or, un record

Published

on

FC Barcelona and Argentina’s forward Lionel Messi poses with trophy after receiving the 2015 FIFA Ballon d’Or award for player of the year during the 2015 FIFA Ballon d’Or award ceremony at the Kongresshaus in Zurich on January 11, 2016. AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI (Photo by FABRICE COFFRINI / AFP)

À dix ans d’écart (un autre record, un an de mieux que CR7) de son premier, Lionel Messi a remporté le 6e Ballon d’or de sa carrière, un de plus désormais que son éternel rival portugais.

Avec la désignation de Lionel Messi, le Ballon d’or a retrouvé un cours normal que le Croate du Real Madrid, Luka Modric, avait chamboulé à l’occasion de la 63e édition, celle de l’an passé. Une brisure dans l’histoire moderne du trophée imaginé et toujours porté par France-Football. Depuis 2008 et le premier succès de Cristiano Ronaldo, c’était, c’est toujours l’un ou l’autre. CR7 ou Leo, exception faite donc de la victoire du milieu de terrain madrilène en 2018.

Ce concours est par conséquent devenu depuis plus d’une décennie une affaire privée. Une prolongation qui permet au Portugais et à l’Argentin de continuer à ferrailler ferme à grands coups de records. Un duel qui leur va loin : Cristiano Ronaldo a une nouvelle fois snobé la cérémonie au Théâtre du Châtelet, ce qui n’est pas un sommet de politesse. On ne sait jusqu’à quel point il se doutait qu’il ne l’aurait pas, au-delà bien évidemment des traditionnelles séances photos qui ne l’ont pas concerné. Pour lui, il n’y a précisément pas de doute : il est le meilleur. Donc meilleur que Messi. L’arithmétique raconte autre chose puisque, désormais, le « diez » du FC Barcelone en compte un de plus que lui : 6 contre 5. Messi ne serait pas seulement le meilleur sur l’année civile 2019, mais le meilleur (des deux en tout cas) tout court. Affaire classée alors ?

Liverpool dans le vent

Il serait imprudent d’aller trop vite en besogne avec ces deux monstres. Lionel Messi n’a pas encore fini de nous enchanter (voir son but de dimanche soir au Wanda) ni de s’améliorer : il n’a jamais été aussi létal sur les coups francs que cette saison. Et Cristiano Ronaldo, un peu en dedans ces derniers temps, renaît toujours au printemps. Plus qu’un pléonasme, une évidence. Avec la Ligue des champions et l’Euro en vue, l’attaquant de la Juventus et du Portugal a de quoi faire. En outre, il a « menacé » de jouer jusqu’à 40 ans. Après tout, Sir Stanley Matthews avait remporté la première édition, en 1956, à 41 ans. En attendant que CR7 dribble le « Wizard » (« Magicien ») de Stoke et Blackpool, Messi, pour changer, a fait plus fort que lui : c’est un club anglais entier qu’il a mis dans le vent, Liverpool en l’occurrence, prenant une revanche platonique sur l’humiliation subie le 7 mai dernier à Anfield avec ses équipiers « blaugrana. »

Les Champions d’Europe doivent se contenter de la deuxième place de Van Dijk (défenseur, c’est presque une tare pour le jury du Ballon d’or ; seuls Beckenbauer et Cannavaro, Sammer et Matthäus, en élargissant ce critère, ont réussi à s’extraire du matraquage des milieux et des attaquants) et de 3 autres présences dans le top-10 (Salah, Mané et Alisson). On peut discuter du résultat, mais pas crier au scandale, comme à l’occasion du tout premier de Messi, en 2010, au détriment d’Iniesta, Xavi ou encore Sneijder. Comme en 2013, dans un scrutin très serré aussi (3,27 % entre Ronaldo et Messi) bien que le feu Fifa Ballon d’or (2010-2015) s’appuyait sur un tout autre jury, où Frank Ribéry fut littéralement dérobé d’un titre archi-mérité.


Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Moustapha Diakhaté: « Macky Sall aurait demandé à Mahmoud Saleh d’engager des jeunes pour m’insulter »

Published

on

Selon Moustapha Diakhaté, le président Macky Sall n’est pas étranger aux attaques contre sa personne. L’ancien ministre conseiller dit avoir été informé que le chef de l’Etat a instruit son ministre d’Etat, Mahmoud Saleh, d’engager des jeunes à l’’insulter. « Avant-hier, un jeune de l’Apr m’a abreuvé d’injures sur les réseaux sociaux. Et lorsqu’un de mes amis l’a interpellé, il lui a clairement dit qu’il a été engagé par le ministre d’Etat Mahmouth Saleh, qui lui a dit que la décision venait du président Macky Sall » a dit Moustapha Diakhaté lors de l’émission 7 à…débattre sur la chaîne 7Tv.

Continue Reading

ACTUALITES

Manifestation Y’En a marre : Le RV était de la partie…

Published

on

Comme annoncé dans un communiqué de leur bureau politique, les camarades de Thierno Alassane Sall ont bien répondu à la marche citoyenne du collectif « Nio Lank » pour fustiger la hausse du prix de l’électricité et la détention arbitraire des compatriotes Guy M Sagna, dr Babacar Diop, Pape Abdoulaye Touré, entre autres…

« Fierté… »

Thierno BA, un des responsables du parti venu de Thiès voit un succès de la manifestation, mais aussi une alerte à l’endroit des autorités si dans les prochains jours, les requêtes ne sont pas prises en compte ou solutionnées.

Thierno Alassane Sall absent du pays…

Ce camarade de Thierno Alassane Sall rappelle que son président est en tournée dans la diaspora depuis plusieurs jours, ce qui justifie son absence, et de là, il a chargé tous ses militants à honorer de leur présence à chaque appel du peuple sénégalais.

Continue Reading

ACTUALITES

«Les Emblèmes du Désir» : Le lyrisme engagé de El Hadj Kassé

Published

on

Ce samedi 14 décembre, les Éditions Maguilen ont présenté le recueil de poèmes « Les Emblèmes du Désir » de El Hadj Kassé à l’hôtel Terrou-bi. Une cérémonie placée sous l’égide du Président de la République, et présidée par le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République. Elle a été ponctuée par une représentation scénique de quelques poèmes par la troupe Arcos dirigée par Pape Faye.


Elles étaient nombreuses les personnalités à honorer de leur présence El Hadji Hamidou Kassé. Parmi eux, Mahammad Boun Abdallah Dionne, Ismaila Madior Fall, le ministre de la Justice, Me Malick Sall, entre autres…

Les thèmes fourmillent dans ce recueil qui donne une autre dimension du poète

Ainsi, entre la nostalgie et le désir d’un futur de justice, les thèmes fourmillent dans ce recueil qui donne une autre dimension de l’auteur de « Les Mamelles de Thiendella », prix du président de la République pour les lettres en 1995. El Hadji Kassé revient ici avec la facette du poète des hauteurs, avec une langue dépouillée et saisissante. L’amour et la vie, les combats de l’Afrique et les gloires de l’histoire, la mémoire et la mort, ce recueil nous propose une quête de la « vraie vie ».

« Les Emblèmes du Désir » vu par Alioune Badara Bèye…

Richesse et diversité, tels sont les mots qui qualifient la production de El Hadji Hamidou Kassé, selon Alioune Badara Bèye.  » Célébrer la poésie, c’est valoriser la création. Notre poète de ce jour, homme et critique, se distingue par la qualité d’une écriture portée par l’image subjective… En effet, la poésie de El Hadji Kassé se distingue par la diversité de son inspiration… Son recueil, ‘Les Emblèmes du Désir’ composé de 45 pièces et divisé en quatre sections, dont la plus fournie… compte 24 poèmes. On y trouve des textes variés dans les formes ainsi que par leurs thèmes. Le poète y évoque son désir d’infini et la grandeur d’un projet qui trouve ses racines dans le champ premier des origines et la gloire d’une Afrique meilleure… « , souligne le président de l’Association des écrivains du Sénégal (Aes).

Kassé « a le sens de l’image, le sens de l’harmonie des sonorités… « 

El Hadji Kassé, à travers cet oeuvre, se présente comme un orfèvre de la langue française,  » et qu’il la maîtrise, à un point tel qu’il peut se permettre de jouer avec et de dire les choses dans une simplicité, avec quelques fois des surprises qui étonnent le lecteur… « , selon Racine Senghor. Pour ainsi dire que la poésie se trouve dans cette capacité de créer la surprise, de faire entendre des choses et de les faire sentir et de les faire voir sans en avoir l’air.

Pour M. Senghor, » il a le sens de l’image, le sens de l’harmonie des sonorités, le sens du rythme… L’univers qu’il devine, c’est évidement son Fouta natal… dont on voit le paysage, les personnages, les senteurs. C’est la famille, c’est le père, défunt, qui a inspiré le premier poème et qu’il y chante… et c’est aussi la mère…  »

el hadji kasse 1 - «Les Emblèmes du Désir» : Le lyrisme engagé de El Hadj Kassé
el hadji kasse 7 - «Les Emblèmes du Désir» : Le lyrisme engagé de El Hadj Kassé

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque