Connect with us

sante

Le valium injectable en rupture depuis deux mois

Published

on

Le valium injectable est en rupture de stock depuis deux mois. La Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna) confirme la pénurie, mais révèle que ce n’est pas à leur niveau. La Pna a introduit les demandes, mais c’est les signatures de l’autorisation qui traînent, explique sur Rfm Dr Sokhna Gaye, la cheffe de gestion des stocks à la Pna. «Depuis deux mois, le valium injectable est en rupture. 
Au niveau de la Pna, depuis le mois de mai, on a eu un stock qui était périmé. Certainement parce que c’était disponible dans les officines privées. Et quand les gens s’approvisionnent dans les officines privées, nous, nos stocks sont là et attendent. Malheureusement, quand les stocks des officines privées étaient épuisés, les nôtres étaient déjà en péremption». 
 Docteur Gaye de poursuivre : «Mais quand bien même on avait pris des mesures conservatoires. Parce qu’on avait passé déjà la commande. Et comme c’est un produit à réglementation, il fallait l’autorisation d’importation qu’on avait envoyée à notre fournisseur pour une livraison. On avait déposé deux demandes pour le comprimé et l’injectable. Le comprimé est déjà arrivé. Mais le fournisseur attend l’autorisation d’exportation au niveau de son pays pour l’injectable.»

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sante

Fatick et Sokone : Réouverture imminente des blocs opératoires

Published

on

En voilà une bonne nouvelle pour les populations de Sokone dont les malades qui doivent être opérés étaient souvent référés à l’hôpital régional de Kaolack, faute de bloc opératoire. Désormais, les médecins n’auront plus besoin de référer leurs patients. La révélation est du médecin-chef de la région médicale de Fatick.

À en croire Dr Habib Ndiaye, dont les propos sont rapportés par L’As dans sa parution de ce samedi, il sera procédé, dès la semaine prochaine, à la réouverture des trois blocs opératoires de la région de Fatick qui étaient fermés pour des raisons de ressources humaines et d’équipements.

Les autorités sont dans une dynamique de réouverture de ces blocs. Celui de Gossas est d’ailleurs fonctionnel depuis la semaine dernière. Les césariennes ont repris et Sokone et Fatick vont démarrer incessamment. Avant la fin de l’année, assure le médecin-chef, tous les blocs opératoires de la région seront fonctionnels.

Continue Reading

ACTU RUFISQUE

L’autoroute de l’avenir au chevet de l’hopital Youssou Mbargane Diop…

Published

on

Continue Reading

ACTUALITES

LES APPAREILS DE SIMULATION DE CANCER DE « DALAL JAMM » ET « LE DANTEC » EN PANNE

Published

on

Les malades du cancer qui se soignent dans les hôpitaux publics, particulièrement à l’hôpital « Dalal Jamm » de Guédiawaye vivent la galère. L’appareil de simulation indispensable pour le traitement du cancer est tombé en panne depuis plus d’un mois. Se ruant en grande partie à l’hôpital « le Dantec » pensant y trouver le salut, ces malades vont finalement vivre une grande désillusion.

Selon L’As, le scanner de l’hôpital Aristide Le Dantec servant à repérer la zone à traiter et à faire le calcul de la distribution de la dose a cessé également de fonctionner comme celui de « Dalal Jamm ».

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque