Connect with us

POLITIQUE

Immunité parlementaire : Les précisions de Me Moussa Sarr

Published

on

Les députés bénéficient d’une immunité parlementaire. Cette disposition a pour objectif de les protéger dans le cadre de leurs fonctions, des mesures dignes d’intimidation venant du pouvoir politique ou des pouvoirs privés et de garantir leur indépendance et celle du parlement. Dans quelle mesure un parlementaire peut être interpellé ? « Si le député est en période de session dans le cadre d’une enquête préliminaire, on ne peut pas l’arrêter, il faut demander la levée de son immunité parlementaire. 
Mais lorsqu’il s’agit d’une enquête de flagrance, à partir de ce moment, même si le député est en session, son immunité ne joue pas, donc il peut être arrêté dans le cadre d’une enquête de flagrance. Cela veut dire qu’une infraction a été réalisée au moment de son arrestation ou dans un temps relativement voisin. Et à partir de ce moment-là, il peut être arrêté dans le cadre d’une enquête de flagrance », précise Me Moussa Sarr, avocat à la cour, sur Iradio. 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POLITIQUE

MOUSTAPHA DIAKHATE A MACKY: « Les Sénégalais ne t’ont pas réélu pour… »

Published

on

La plume encore trempée dans sa légendaire liberté de ton, Moustapha Diakhaté a tenu, cette fois-ci, à écrire au Président Macky Sall. Pour le moins qu’on puisse dire, le contenu de la correspondance ne va certainement pas plaire à son destinataire.
 « Hausse du prix de l’électricité et arrestation de Guy Marius Sagna et ses codétenus : c’est non. Et non c’est non. Cher Camarade Macky Sall, Président de l’Alliance pour la République, le curseur de ton premier mandat a été placé sous le sceau du retour de la République sociale avec la politique de baisse des prix des denrées et services de première nécessité, des loyers, l’instauration des bourses de sécurité familiale, de la gratuité de la césarienne, de l’équité territoriale, de hausse des pensions de retraite, de la baisse de l’impôt sur les salaires, de la subventions des intrants agricoles, bref d’amélioration des conditions de vie des populations.
 Enlever à la 2ème alternance son contenu social comme t’y invite le FMI c’est enterrer la politique sociale du programme Yoonu yokkuté de Macky 2012. C’est pourquoi, il faut rejeter les vieilles charrues de l’ultra libéralisme du FMI: la liquidation de la République sociale avec les hausses des prix de l’électricité, du carburant, de l’eau et de la fiscalité. Les Sénégalais ne t’ont pas réélu pour obtenir des satisfecits du FMI mais pour plus de République sociale. L’absence de soutien de notre parti et de sa coalition à la hausse du prix de l’électricité est la preuve du caractère impopulaire de cette mesure. Les conséquences de cette orientation risquent de pousser tout le Sénégal dans une direction qui augmente l’étendue de la résistance. 
 Les fortes mobilisations des citoyens à Dakar et ailleurs prouvent que la montagne de la violence sociale de Senelec a accouché d’une vive colère des populations. Il faut repousser aux calendes grecques la hausse du prix de l’électricité puisqu’elle ne produira que la souffrance des consommateurs. En plus d’annuler cette hausse, le gouvernement doit aussi aider Senelec à recouvrer ses dizaines de milliards francs de CFA de pertes non techniques et à lutter efficacement contre le vol d’électricité. »

Continue Reading

POLITIQUE

Véhicules de l’administration / Écart de 188 milliards FCFA »: Parfum de scandale ?

Published

on

Le président de la République, Macky Sall, a déclaré le 5 août 2019, lors du lancement de l’atelier sur la modernisation de l’administration, que l’Etat du Sénégal a dépensé 307 milliards francs CFA pour l’achat de véhicules entre 2012 et 2018, compte non tenu des dépenses de maintenance et de gasoil.
 De son côté, le ministre des Finances, Abdoulaye Daouda Diallo, a révélé, il y a deux jours devant les députés en plénière, que ce montant, selon les données de son ministère, s’élève à 119 milliards FCFA. Le président de l’Union nationale des indépendants du Sénégal (Unis), Amadou Gueye, se demande si cela est dû au fait que « son budget a été voté sans débat à l’Assemblée nationale pour cacher un éventuel détournement de ressources publiques ». Pour lui, « cet écart de 188 milliards, qui dépasse le déficit de la Senelec invoqué pour augmenter les tarifs aux consommateurs, pourrait résulter d’un détournement financier important opéré pendant 7 ans sur les déclarations d’achat par rapport aux dépenses réelles décaissées. 
Et que le président Macky Sall n’en soit pas informé. Raison pour laquelle, on lui aurait donné le montant de 307 milliards lors de l’atelier de lancement, pour cacher la réalité des dépenses ». Dans tous les cas, pense le patron de l’Unis, « s’il s’agit d’une erreur, le ministère des Finances ou la présidence de la République ont le devoir de fournir rapidement le bon chiffre ou la bonne explication aux Sénégalais. D’autant plus qu’aucune explication n’a été donnée aux députés sur cet écart en commission et que le vote sans débat a été imposé, faisant que le ministre Abdoulaye Daouda Diallo n’a pu être publiquement interpellé par les députés sur cette question en séance publique ». 

Continue Reading

ACTUALITES

Manifestation Y’En a marre : Le RV était de la partie…

Published

on

Comme annoncé dans un communiqué de leur bureau politique, les camarades de Thierno Alassane Sall ont bien répondu à la marche citoyenne du collectif « Nio Lank » pour fustiger la hausse du prix de l’électricité et la détention arbitraire des compatriotes Guy M Sagna, dr Babacar Diop, Pape Abdoulaye Touré, entre autres…

« Fierté… »

Thierno BA, un des responsables du parti venu de Thiès voit un succès de la manifestation, mais aussi une alerte à l’endroit des autorités si dans les prochains jours, les requêtes ne sont pas prises en compte ou solutionnées.

Thierno Alassane Sall absent du pays…

Ce camarade de Thierno Alassane Sall rappelle que son président est en tournée dans la diaspora depuis plusieurs jours, ce qui justifie son absence, et de là, il a chargé tous ses militants à honorer de leur présence à chaque appel du peuple sénégalais.

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque