Connect with us

Education

Faible niveau des élèves : Pr Songué pointe du doigt le système éducatif et les grèves récurrentes

Published

on

Les élèves de Terminales des séries littéraires et scientifiques se pencheront le 29 juin 2018 sur les épreuves de l’anticipé de philosophie. Une occasion pour la Rfm d’interroger le professeur Songué qui est revenu sur le faible niveau des élèves.
« Ces élèves de la 6e à la Terminale restent sans jamais avoir 5 mois de cours dans une année scolaire. Comment voulez-vous que le niveau reste celui qu’il était ? Ce n’est pas possible« , peste-t-il.
Poursuivant, il tire sur le système éducatif : « L’autre facteur le plus essentiel, c’est le système lui-même. C’est vrai qu’il est du côté du pouvoir, mais il y a l’objectivité du philosophe qui doit l’amener à se rendre compte qu’en fait, on a commencé à tuer l’école dès qu’on a commencé à penser qu’on n’a pas besoin d’être formé pour exercer le métier« .
« N’importe qui tourne dans les salles de classe et rassemble des élèves pour dire que je suis enseignant. Avant, pour devenir instituteur, il faut 5 bonnes années de formation. C’est la raison pour laquelle les instituteurs sont les meilleurs cadres de ce pays. Actuellement, à la place des 5 ans, vous êtes formé pendant 1 mois ou 15 jours « , ajoute le professeur.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Education

CESTI : Le SAES solde ses comptes avec la directrice

Published

on

Réunie en assemblée générale hier, la section du Centre d’études des sciences et techniques de l’Information (Cesti) du Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes), s’est réjouie, selon Libération, de l’accord trouvé avec la directrice de l’école.

Pour le Saes/Cesti, « Mme Cousson Traoré Sall est finalement allée à Canossa, malgré ses tentatives d’intimidation exercées à l’endroit du personnel d’enseignement et de recherche, des étudiants et des vacataires pour faire échec à leur débrayage ».

Continue Reading

ACTUALITES

Instabilité à l’université : une réforme s’impose, selon Sitor Ndour

Published

on

Les grèves cycliques à l’université pourraient avoir une solution selon Sitor Ndour. L’ancien Directeur du COUD estime qu’une réforme du système universitaire s’impose. « L’enseignement supérieur est mal engagé », a, en effet, soutenu Sitor Ndour sur la RFM. « On peut avoir le Bac et ne pas avoir les aptitudes pour l’enseignement supérieur », a-t-il dit. De la même manière, « il faut revoir cette politique d’octroyer des bourses à tous les bacheliers », a encore indiqué Sitor Ndour.

Continue Reading

ACTUALITES

Saourou Sène : « La décision prise contre les enseignants du lycée Haoune Sané est excessive »

Published

on

Saourou Sène, secrétaire général du SAEMS est d’avis que la sanction infligée au proviseur du lycée de Haoune Sané ainsi qu’un surveillent et un professeur est jugée excessive. Selon lui, des copies relatives au discours du Président Macky ont été traitées par des élèves sans qu’il ait des sanctions.

Saourou Sène, a fustigé le relèvement du proviseur du lycée Haoune Sané de Bignona, ainsi qu’un surveillant et un professeur. « C’est une décision excessive. C’est vrai, ils ont fauté dans un contexte particulier de campagne électorale, mais il y a eu pire que cela et aucune sanction n’a été prise », a clamé le secrétaire général du SAEMS sur la RFM. Et de poursuivre, « les copies de composition dont ont parle ont été remises à des élèves de seconde qui n’ont même pas l’âge de voter. J’aurais peut-être compris s’il s’agissait d’élèves de terminale ». Saourou Sène de rappeler, « à Diourbel, on a donné un discours de Macky Sall à traiter à des élèves, sans qu’il n’y ait sanction. On a vu des ambulances sur lesquelles étaient collées des affiches de Macky Sall. Je crois qu’il faut relativiser cette affaire ».

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2017 lerufisquois.info