Connect with us

SPORT

Barça : Beckham rêve de Messi à Miami !

Published

on

Le futur de Messi est au centre de toutes les discussions dernièrement. Le joueur dispose en effet d’une clause lui permettant de partir libre cet été s’il le souhaite. L’Inter Miami FC de David Beckham rêve de l’enrôler. Selon les informations du Sun, Beckham aurait envoyé son directeur sportif à Barcelone pour s’entretenir avec le père de Messi, en vue d’un futur transfert. L’Inter Miami, vu sa situation géographique, pourrait être une piste privilégiée par l’Argentin, ce qui le rapprocherait considérablement de son pays natal. Affaire à suivre !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SPORT

Sadio Mané sur le ballon d’Or : « Le meilleur a gagné… »

Published

on

Sadio Mané n’entend visiblement pas nourrir la polémique sur le ballon d’Or. Interrogé par Rmc Sport, le Sénégalais s’est montré fair play. « Ça été difficile, on espérait gagner, mais il y a beaucoup de joueurs qui ont réalisé une bonne saison. Le meilleur a gagné, je l’ai félicité. On continue le travail pour gagner le prochain », a-t-il déclaré, avec le sourire.    

Continue Reading

SPORT

Les premiers mots de Didier Deschamps après sa prolongation

Published

on

iGFM-(Dakar) Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, a annoncé mardi 10 décembre sa décision de prolonger jusqu’en 2022 le contrat de Didier Deschamps au poste de sélectionneur de l’Équipe de France. Le technicien français s’est exprimé en conférence de presse après sa prolongation. 

Noël Le Graët, président de la FFF : « Une décision qui s’imposait »

« Il me paraît d’abord important pour le football français que Didier Deschamps reste à la tête de notre équipe nationale jusqu’au 31 décembre 2022, c’est-à-dire jusqu’à la fin de la Coupe du monde au Qatar. Ensuite, les résultats ne se discutent même pas, c’est une décision très logique. Les résultats sont probants, les résultats sont positifs (…) La nomination s’imposait, ce n’est pas un vrai scoop. Didier a affimé sa volonté de rester à la tête de l’Équipe de France. Qui aurait changé en fait ? ».

Euro 2020 : « Objectif dernier carré »

L’objectif du dernier carré à l’Euro 2020 paraît aujourd’hui un objectif possible pour notre équipe, de par sa qualité. Ce n’est jamais facile d’y arriver. Vous avez vu que les premiers matches ne sont pas évidents, le tirage au sort n’a pas été extrêmement favorable à notre équipe, sur le papier tout au moins. Il faut déjà passer les trois matches du premier tour pour être dans la compétition. Notre équipe est aujourd’hui dans les meilleures équipes mondiales, elle reste deuxième au classement de la FIFA. Ne pas avoir un objectif élevé ne serait pas très sérieux (…) Lorsque l’on a un compétition importante comme l’Euro, il est important que le sélectionneur et les joueurs soient rassurés sur l’avenir. »

Didier Deschamps : « Toujours une fierté »

« C’est toujours une fierté et un honneur pour moi d’être sélectionneur de l’Équipe de France. Vous savez très bien l’attachement que j’ai toujours eu et que je continuerai d’avoir pour ce que représente ce maillot. Je remercie le président de sa confiance, j’apprécie beaucoup la qualité de notre relation, qui est très importante pour moi. Donc, très fier et très heureux de pouvoir poursuivre l’aventure, même si notre objectif commun et notre énergie sont bien évidemment focalisés sur l’objectif le plus proche, à savoir l’Euro 2020, le mois de mars, et la préparation d’avant-compétition pour être le plus performant durant cet Euro (…) C’était le choix de mon président en 2012, aujourd’hui avec le recul, beaucoup de choses ont été bien faites et plutôt très bien faites vu les résultats. Je n’ai pas pour habitude de regarder dans le rétroviseur, le plus important c’est ce qu’il y a devant nous, cet Euro. Il y a une forte attente autour de nous, nous sommes les champions du monde. À partir du moment où l’envie et la détermination sont toujours aussi fortes chez moi, je considère qu’il y a encore de belles choses à faire. Mon énergie, avec tout mon staff, est focalisée sur la préparation de cette compétition, avec beaucoup d’ambition.Je suis heureux et épanoui dans cette fonction de sélectionneur. 


Continue Reading

SPORT

Ligue des Champions : les gros risquent gros

Published

on

iGFM-(Dakar) Outre Liverpool, le champion d’Europe en titre, qui n’est pas assuré de son billet pour les 8es de finale, l’Ajax et Chelsea, dans le groupe de Lille, ainsi que l’Inter et Dortmund, dans celui du Barça, peuvent louper la qualification ce mardi soir.

Qui a dit qu’il n’y avait pas de suspense en phase de groupes de la Ligue des champions ? Alors que le tenant du titre, Liverpool, n’est toujours pas assuré de participer aux 8es de finale, au moins trois autres grosses écuries européennes seront en danger, ce mardi soir lors de la dernière journée.

Groupe H : l’Ajax et Chelsea sûrs de rien

L’Ajax d’Erik ten Hag a son destin entre les pieds mais si le demi-finaliste de la dernière édition venait à s’incliner contre Valence, et que Chelsea battait Lille, il serait reversé en Ligue Europa.

Le club néerlandais sera notamment privé de David Neres et de son meilleur buteur, Quincy Promes (blessés), et il n’a pas vraiment préparé cette « finale » de manière idéale puisqu’il s’est incliné à domicile en Championnat pour la première fois depuis plus de deux ans, vendredi, contre Willem II (0-2). On est loin de la forme affichée il y a deux mois, quand l’Ajax avait sèchement battu Valence (3-0, le 2 octobre).

« Je ne crois pas que cette partie ressemblera à celle de Mestalla, a indiqué lundi l’entraîneur de l’Ajax, Erik ten Hag. Mais nous avons une équipe capable de résoudre le problème qui se dresse devant elle. »

L’issue de ce groupe H, incertaine, concerne aussi les Blues. Ils peuvent également finir à la troisième place s’ils ne battent pas Lille et que le club espagnol obtient un résultat aussi bon que le leur.

Groupe F : l’Inter ou Dortmund avec le Barça ?

On observera par ailleurs avec attention le suspense attenant au groupe F : entre l’Inter et le Borussia Dortmund, seule une formation accompagnera le leader barcelonais en huitièmes. Le club milanais a son destin en main, il lui « suffit » d’obtenir un résultat aussi bon que son homologue allemand. Mais il sera confronté au Barça. « Je veux voir une équipe courageuse, qui passe l’obstacle, a avancé le technicien Antonio Conte. La possibilité de se qualifier doit nous donner du courage, de l’enthousiasme, et de la confiance. »

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque