Connect with us

POLITIQUE

AVENIR DU PARTI SOCIALISTE APRÈS LA PRÉSIDENTIELLE DU 24 FÉVRIER TANOR ET CIE SONNENT LE RAPPEL DES TROUPES

Published

on

Le Parti socialiste (Ps) semble vouloir jouer sa partition pour la prochaine présidentielle, en 2024. Pour ce faire, en Bureau politique élargi aux Secrétaires généraux de coordination, le samedi 16 mars dernier, Ousmane Tanor Dieng, Secrétaire général et ses camarades, tendent la main aux Socialistes en bisbille avec le parti et qui ont décidé de revenir au bercail. Cela, tout en réaffirmant son ancrage dans la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (Bby).
Le Parti socialiste voudrait enterrer la hache de guerre avec ses «rebelles», exclus du parti. C’est toute l’impression que cela donne, au vu de la décision prise par le Bureau politique du Parti socialiste (Ps), élargi aux Secrétaires généraux de coordination, aux élus, etc. qui s’est tenu le samedi 16 mars dernier. En effet, le Secrétaire général national du Ps, Ousmane Tanor Dieng et ses camarades de parti, tendent la main à leurs camarades en bisbille avec le parti.En effet, par la voix de son porte-parole Abdoulaye Wilane, le Ps  encourage les «rebelles» qui le désirent à revenir en son sein. Citant en exemple les maires qui sont revenus dans la mouvance présidentielle, à savoir celui de la Patte d’Oie, Banda Diop, le Premier adjoint au maire de la Médina, entre autres, Wilane dira que le Ps a vu le travail remarquable qu’ils ont abattu lors de la dernière élection. Pour lui, ces derniers sont des «socialistes convaincus». Il encourage ainsi ceux qui le désirent à en faire autant.  Quid alors de Khalifa Sall, Barthélémy Dias, Bamba Fall, ou encore Aïssata Tall Sall ? La question mérite tout son sens, dans la mesure où le maire de Kaffrine réaffirme l’ancrage du Ps dans la mouvance présidentielle. Le seul bémol, le Ps n’a bougé d’un iota dans sa volonté de poursuivre son compagnonnage dans Bby. Une chose contraire à la volonté des dissidents cités ci-dessus, dans la mesure où ils souhaitaient que le parti quitte la barque Bby pour présenter son propre candidat à la présidentielle du 24 février dernier.Quitteront-ils plus tard ladite coalition, en prélude des échéances futures ? Une question que semble reporter aux calendres grecs les Socialistes. Pour autant, Abdoulaye Wilane a laissé entendre qu’au moment venu ; le parti donnera sa position sur la question. Le Ps n’a pas manqué enfin de saluer l’appel au dialogue lancé par le président Macky Sall, non sans condamner l’attitude de certains opposants qui ont rejeté la main tendue du chef de l’Etat. Les « Verts de Colobane » ont, par ailleurs, marqué leur rejet de l’idée de création de gouvernement parallèle, agité par certains opposants.

POLITIQUE

Le Médiateur de la République entame une tournée à Thiès

Published

on

Dans le cadre du renforcement de la dynamique de proximité, le Médiateur de la République, Maître Alioune Badara CISSE participera à un Comité Régional de Développement (CRD) qui sera spécialement organisé par l’Exécutif régional, le lundi 26 août 2019, à Thiès.

Ce CRD sera suivi dans l’après-midi, de la mise en place d’une plateforme de médiation.

Ce sera l’occasion pour le Médiateur de la République de : « procéder à l’installation de son nouveau Correspondant dans la région, de renforcer la visibilité des actions de l’Institution, de rencontrer l’Exécutif régional ainsi que les organisations de jeunes, de femmes, les autorités religieuses et coutumières pour des séances d’écoute et d’imprégnation ».


Continue Reading

ACTUALITES

Biarritz : Macky Sall greffe le Pse à la norme G7

Published

on

La ville de Biarritz accueille, durant trois jours, le sommet du G7, du samedi 24 août au lundi 26 août. L’Égypte, l’Afrique du Sud, le Rwanda, le Sénégal et le Burkina Faso, qui président respectivement le Nepad et le G5 Sahel, sont les cinq pays africains invités au G7. Le thème général du sommet est la lutte contre les inégalités, sujet qui concerne l’Afrique au premier plan. Mais plusieurs autres thèmes abordés concerneront aussi le continent, à commencer par l’insécurité au Sahel.

Une décision saluée

Le président Macky Sall, présent à ces trois jours de rencontres, salue la décision de consacrer ce sommet à la lutte contre les inégalités à travers le monde. Pour lui, « le Sénégal est profondément engagé dans cette lutte ».

« Alors que s’ouvre aujourd’hui, le G7 en France, je salue la décision de consacrer ce sommet à la lutte contre les inégalités à travers le monde.

Le Sénégal est profondément engagé dans cette lutte : le Plan Sénégal Émergent, mené depuis 2012, vise à développer notre pays dans le respect de l’environnement, pour assurer à toutes et à tous un avenir meilleur et plus sûr.

Je continue, depuis ma réélection, de mener une politique de développement inclusive, multipliant les leviers de croissance et misant sur les secteurs porteurs d’avenir, pour faire du Sénégal un modèle de développement en Afrique. »

Sécurité au Sahel

A Biarritz, la France espère rallier tout le monde avec ce qu’on décrit, de source diplomatique, comme un nouveau « partenariat » pour la sécurité au Sahel. Concrètement, il s’agirait d’épauler les forces armées des pays membres du G5 Sahel, mais également leurs policiers et douaniers. Reste à savoir si la formule séduira le président Trump.

Continue Reading

ACTUALITES

Urgent : Amath Dansokho nous a quitté !

Published

on

L’ancien secrétaire général du Parti de l’Indépendance et du Travail vient de succomber à une longue maladie ce vendredi, informent des sources proches de la famille. Amath Dansokho, 82 ans, est un homme politique sénégalais, ancien ministre, ancien député et ancien maire de Kédougou. Il est secrétaire général du Parti de l’indépendance et du travail (PIT) jusqu’au 23 mai 2010, date à laquelle Magatte Thiam lui succède.

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque