Connect with us
google.com, pub-1634068040434760, DIRECT, f08c47fec0942fa0

SOCIETE

Abdou Karim Fofana ; « Le programme de construction de 100 000 logements sociaux initié par le gouvernement cible exclusivement les Sénégalais à faibles revenu… »

Published

on

Le programme de construction de 100 000 logements sociaux initié par le gouvernement cible exclusivement les Sénégalais à faibles revenus, a rappelé mardi à Dakar, Abdou Karim Fofana, ministre de de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique.

‘’Cette politique est destinée aux personnes à revenus modestes et irréguliers. Pour en bénéficier, d’abord il faut être sénégalais, avoir une activité économique salariée ou non, formelle ou informelle et ne pas être propriétaire d’un autre logement’’, a-t-il notamment expliqué.

Il intervenait lors d’un atelier de restitution des travaux des commissions dans le cadre du projet de construction d’ici à 2024 de cent mille logements sociaux à travers le pays.

Il s’agit à travers ce projet d’accélérer l’offre en logements décents et accessibles et faire en sorte que chaque sénégalais, avec son niveau de loyer, puisse avoir droit à un logement décent, a-t-il fait observer.

Par logement décent on entend celui situé dans une zone urbanisée, organisée avec des infrastructures sociales de base comme l’accès à l’eau, l’électricité, l’évacuation des eaux fluviales, des eaux usées’’ ; mais également ‘’accessible par son coût et par le mode de financement’’, a fait remarquer Fofana.

Il a assuré que ce programme allait être réalisé dans les pôles urbains et hors des pôles urbains et dans toutes les communes du Sénégal qui ont plus de dix mille habitants.

Il a ainsi annoncé que trois programmes phares vont bientôt débuter dans les communes de Diobass et Mont Rolland (Thies) et Ronkhe, dans la région de Saint-Louis.

Pour ce faire, a-t-il dit, l’Etat, dans le cadre des lotissements d’extensions, va favoriser des contractualisations tripartite à travers un lien entre collectivités territoriales et promoteurs, pour encadrer le prix du logement entre dix et douze millions pour des logements standards de trois pièces sur 150m².

L’Etat va également développer un financement à long terme avec le fonds de garantie du logement qui commence à être doté, depuis l’adoption de la taxe sur le ciment’’.

A l’en croire, l’Etat compte avec ce projet, ‘’faire de la politique du logement, un moteur de croissance économique avec le développement un écosystème local de la construction et le financement à long terme par les banques nationales et institutions financières nationales’’.

Le besoin en financement pour la réalisation serait estimé à 1500 milliards sur cinq ans, a pour sa part renseigné le directeur général la Banque de l’habitat du Sénégal (BHS, publique), Mamadou Bocar Sy, également président de la commission financement et fiscalité de ce projet.

Selon lui, les conditions actuelles d’accès au financement ne sont pas adaptées à la cible du programme, du fait notamment que le financement existant à ce jour est hypothécaire, compris entre cinq et vingt ans, selon l’âge et la durée d’activité du souscripteur.

Aussi, a-t-il indiqué, la structuration de mécanismes de financement alternatifs, ainsi que des innovations dans la chaine de valeur de la construction sont nécessaires.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SOCIETE

Crash évité à l’AIBD : Ethiopian Airlines brise le silence

Published

on

Ce 8 octobre, un crash a été évité de justesse à l’aéroport international Blaise Diagne. En effet, le vol ET/908 d’Ethiopian Airlines en direction de Bamako a dû faire demi-tour, pour éviter le pire. Pour couper court à toutes les supputations, la compagnie aérienne sort de sa réserve.
« Ethiopian Airlines précise  que l’avion était techniquement en ordre avant son décollage et qu’une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l’incident. Le public sera informé en temps utile après la conclusion de cette enquête », promet la compagnie dans un communiqué, non sans présenter « ses excuses à tous les passagers ».

Auteur : Seneweb

Continue Reading

SOCIETE

LE CAPITAINE THIAM ÉLEVÉ AU GRADE DE CHEVALIER DE L’ORDRE NATIONAL DU LION

Published

on

Les militaires ont rendu un dernier hommage au capitaine El Hadji Moussa Thiam, décédé des suites de ses blessures après le crash de l’hélicoptère en Centrafrique. La Cérémonie de levée du corps s’est tenue ce vendredi, au camp, Dial Diop de Dakar.

Une cérémonie émouvante présidée par le ministre des Forces Armées, Me Sidiki Kaba et au cours de laquelle le capitaine Thiam a été élevé à titre posthume au grade de chevalier de l’ordre national de lion. « Il a été durant toute sa vie un homme serviable pour sa nation », a dit de lui Sidiki Kaba.

Le défunt, qui appartenait au 4e détachement sénégalais d’hélicoptère, était le seul rescapé du crash survenu le vendredi 27 septembre dernier en République centrafricaine. Grièvement touché, il a finalement succombé à ses blessures suite à son évacuation, vendredi dernier, 4 octobre.

Inhumés avant le capitaine Thiam, les défunts Sergent-chef Diaw Coulibaly, l’adjudant-chef Mady Coly et le Capitaine Gorgui Foune, ont été décorés à titre posthume au rang de Chevaliers de l’Ordre national du Lion, par le chef de l’Etat, Macky Sall, vendredi dernier.

Ces soldats faisaient partie d’un détachement sénégalais prenant part au « soutien à la paix » en RCA. L’accident est survenu lors de l’atterrissage de l’hélicoptère.

Auteur : Emedia

Continue Reading

SOCIETE

Diagne Sy Mbengue, le nouveau Dg de la Sn Hlm, décline ses priorités

Published

on

Mamadou Diagne Sy Mbengue s’est officiellement installé à la Direction générale de la Société nationale des habitations à  loyer modéré ( Sn Hlm). La cérémonie de passation de services, entre lui et son prédécesseur, Mamadou Kassé, a eu lieu ce vendredi.
Devant le personnel, il a remercié le président de la République pour sa confiance et a listé ses priorités. «Les priorités  de  la Sn  Hlm  sont les priorités du président Macky Sall qui, dans le Pse II, a mis en bonne place la construction de 100 000 de logements sociaux. Mais, il va falloir que nous soyons accompagnés par l’Etat. La priorité de l’heure, c’est de donner corps à cette vision», souligne-t-il.
Et d’ajouter: «L’ex Dg m’a parlé d’échanges  que nous devions avoir avec le Gouvernement. Pour non seulement la mise à  disposition davantage d’assiette foncière pour un accompagnement financier. Mais, également la finalisation de la procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique qui a  fait l’objet d’un procès-verbal d’acquiescement. Et dans les semaines à venir ça sera notre priorité. Parce que nous voulons pas trop perdre  de temps», a-t-il décliné.
Au cours de la cérémonie, le Directeur sortant, Mamadou Kassé, a tenu à remercier le personnel de la Sn Hlm. Il a aussi prié pour son successeur afin que ce dernier puisse accomplir convenablement la mission qui lui est assignée.

Continue Reading

A Chaud!

Copyright © 2019 lerufisquois.info Le Premier Site d'Information du Département de Rufisque