Select your Top Menu from wp menus
1200
1200

Présidentielle 2019 – La Parole aux jeunes : Massamba Gueye président du Mouvement JLM flingue Mamaya Séne , accuse Oumar Gueye et appelle les rufisquois à sanctionner le président Macky Sall

Massamba Gueye

En cette période de campagne éléctorale , lerufisquois.info votre site préféré donne la parole aux jeunes afin qu’ils puissent donner leurs avis sur le processus et identifier le candidat ayant le meilleur programme pour le département de Rufisque .C’est pourquoi nous avons accordé un entretien à Massamba Gueye président du mouvement jeunes leaders en marche .Entretien
Massamba Gueye en tant que jeune leader au niveau du département comment voyez vous la présidentielle du 24 février?
Le jeu est ouvert, les représentants des candidats sont entrain de faire des campagnes de proximité afin de porter leur candidat à la magistrature suprême, tout se passe hyper bien et tout le monde semble prêt, ça passe de façon très civilisée, le seul hic c’est que le ministre Oumar Gueye et ses gros qui sèment le désordre de temps en temps.
Vous habitez Rufisque Nord ,dont Badara Mamaya Sene se réclame être le ténor, pensez vous qu’il fera une razzia pour son candidat Macky Sall?
Badara Mamaya Sene se trompe lourdement s’il pense que les choses seront faciles pour lui et son candidat,il va nous trouver sur le chemin parce que nous sommes prêts à dégager son candidat Macky Sall.
Rufisque et la présidentielle, si vous aviez un consigne ce sera laquelle ?
Rufisque doit se lever pour faire partir le candidat Macky Sall, ce dernier n’a aucune ambition pour Rufisque.
Faisons la comparaison avec les régimes précédentes vous conviendrez avec moi que Rufisque et ses fils sont laissés en rade par ce régime

Mot de la Fin ?

Soyons prêts à faire face dans la sérénité et la lucidité nous sommes des démocrates cela va sans dire que nous devons impérativement respecter la position des uns et des autres, une élection c’est jeu démocratique qui impose aux citoyens de choisir parmi les prétendants et à la fin celui qui le grand nombre remporte la victoire. Cela dit qu’ il y’ aura forcément un vainqueur et que nous sommes tenus à respecter les résultats des urnes évidemment s’il y’a pas tripatouillage. Vive le Sénégal, vive la démocratie

Lerufisquois

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *