Select your Top Menu from wp menus
1200
1200

Cité Tobago : Le calvaire sans fin des victimes

La démolition de leurs maisons, dans le voisinage de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, avait ému l’opinion en 2015. Près de 4 ans après, les victimes de la Cité Tobago sont toujours dans l’embarras. Et, ils l’ont fait savoir, hier, lors d’une conférence de presse.

Reçus en audience le 24 juillet 2017 au palais, Macky Sall leur avait promis, selon L’Observateur, « un recasement sans contestation ni opposition sur deux sites (6 hectares à Ngor et 5 hectares à Yoff) et un appui variant entre 10 et 20 millions selon le niveau de démolition.

Mais, depuis lors, rien. Non seulement les 336 personnes concernées éprouvent toutes les difficultés du monde pour mettre le pied sur les sites en question, mais l’aide financière tarde aussi à tomber. Seul bémol, des baux sont déjà entre leurs mains

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *