Select your Top Menu from wp menus
1200
1200

SOKHNA NDÈYE MBACKÉ : ‘Quand à moins de deux mois de la Présidentielle, le régime actuel se met à interdire des manifestations politiques, c’est que la peur a définitivement choisi son camp ‘

C’est une Ndèye Mbacké absolument en colère qui s’est confiée à Dakaractu. La responsable politique, Présidente de l’ancolie  » Bien Ngui Gneuw  » dit ne guère comprendre pourquoi les autorités administratives et politiques de ce pays se plaisent à lui mettre les bâtons dans les roues à chaque fois qu’elle déroule ses activités politiques. Le dernier revers en date subi est celui qui a été infligé, jeudi, par le préfet de de la commune de Kaolack et son adjoint qui lui ont, formellement, interdit de tenir son meeting.

Un meeting lors duquel elle comptait enregistrer une grosse vague de ralliements et pour la réussite organisationnelle duquel, elle avait déjà fini de dépenser une forte somme d’argent.

Après avoir expliqué que le délai des 3 jours francs était respecté et la demande adressée à l’exécutif local bien formulée, Sokhna Ndèye Mbacké dira se désoler du fait que l’interdiction ait été décrétée seulement à quelques petites heures de l’événement et surtout de façon verbale et discourtoise. Estimant que ces réactions résultent généralement d’un état de panique, la responsable politique se résoudra à penser que la peur a définitivement choisi son camp.  » ?Nous ne faisions que massifier nos rangs avant de choisir notre futur allié. Cette Présidentielle ne se fera pas sans nous. Qu’on se le tienne pour dit !  »

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *