Select your Top Menu from wp menus
1200
1200

Duel Mamour Diallo-Ousmane Sonko: le Pastef seul dans l’arène

Le parti Pastef a décidé de passer à la vitesse supérieure concernant l’affaire des 94 milliards de francs découlant de la cessation du titre foncier TF 1451R appartenant à la famille Ndiaga Ndoye et consorts. Selon les partisans d’Ousmane Sonko, cette affaire revêt un parfum de «prédation des ressources du peuple sénégalais.»

«Un groupuscule d’individus, d’hommes d’affaire, de hauts cadres de l’administration et de quelques politiciens se sont servis de faux actes d’acquiescement en introduisant une personne à qui ils ont reconnu un droit de propriété qu’elle n’a jamais eu.» Ces propos sont de Bassirou Diomaye Faye, responsable des cadres du parti Pastef qui se prononçait sur l’affaire des 94 milliards de francs Cfa portant sur le titre foncier TF 1451R située à Rufisque et appartenant à la famille de Ndiaga Ndoye et Cie.

Lors du point de presse organisé mercredi et dédié à ce sujet M. Faye et Cie se sont employés à démontrer les ramifications qui n’avaient pour but que de soutirer ce titre foncier des mains des membres de la famille de Ndiaga Ndoye au profit de Seydou Sarr, par le biais de «faux actes d’acquiescement», lui permettant lui et ses complices, d’empocher la rondelette somme de 94 milliards de francs Cfa.

«Preuves à l’appui», les partisans de Sonko soutiennent que la corruption a été au cœur de cette affaire. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle le directeur des Domaines, Mamour Diallo et d’autres personnalités citées par le président de Pastef n’osent pas, selon eux, porter l’affaire en justice, malgré les menaces de plainte soulevées çà et là par les accusés.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *