Select your Top Menu from wp menus
1200
1200
1200
1200
1200
1200

Signature du document de stratégie conjointe Européenne entre l’état du Sénégal, la délégation de l’union Européenne

ALLOCUTION DE
MONSIEUR AMADOU BA
MINISTRE DE L’ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN
Dakar, 07 décembre 2018
Monsieur le Ministre des Forces Armées,
Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale,
Monsieur le Ministre de l’Education nationale,
Monsieur le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement,
Monsieur le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement,
Monsieur le Ministre de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat,
Excellence Madame l’Ambassadeur de l’Union européenne en République du Sénégal,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs des Etats membres de l’Union européenne,
Mesdames et Messieurs les Représentants des Institutions internationales partenaires du Sénégal,
Chers invités,

Je suis très heureux de présider ce matin la cérémonie de signature du Document de Stratégie Conjointe Européenne pour le Sénégal 2018-2023. Cette signature s’inscrit dans le cadre du partenariat diversifié qui couvre plusieurs domaines de l’action extérieure de l’Union européenne et de ses Etats membres.
L’Union européenne demeure l’un des principaux bailleurs de fonds du Sénégal et son appui concerne des secteurs essentiels du développement économique et social du pays. Ses interventions touchent divers secteurs notamment l’agriculture, l’eau et l’assainissement, la sécurité intérieure, l’environnement, les infrastructures routières, la gouvernance, la société civile etc.

C’est dire que l’Union européenne et ses Etats membres entretiennent avec le Sénégal des relations solides et de longue date.
En effet, le Sénégal constitue un pôle de stabilité et un modèle démocratique dans une région touchée par des crises multiformes de nature politique, économique, sécuritaire et humaine.
Nombreux sont les observateurs qui remarquent que la menace terroriste gagne du terrain au Sahel, notamment dans les pays voisins du Sénégal.

Mesdames et Messieurs

Le Sahel est confronté actuellement à beaucoup de fléaux dont la pauvreté, les effets du changement climatique, l’insécurité alimentaire, la fragilité de la gouvernance démocratique et la criminalité organisée.
Ces risques et facteurs d’instabilité dans le voisinage proche impactent la sécurité nationale du Sénégal même si, et il est important de le signaler, ces facteurs d’instabilité sont plus ressentis au niveau international et dans les pays voisins de la sous-région africaine. Toutefois, il est nécessaire de prendre en compte ces menaces de type nouveau et de lutter efficacement contre elles.
Le gouvernement du Sénégal a très tôt inscrit la lutte contre ces nouveaux défis dans ses priorités, notamment dans son Document de Stratégie horizon 2035 intitulé Plan Sénégal Emergent.
Pour rappel, le Plan Sénégal émergent (PSE) est depuis février 2014 le cadre de référence des politiques du gouvernement sénégalais.

Il vise à conduire le Sénégal sur la voie de l’émergence à l’horizon 2035. Ainsi, les objectifs du PSE sont déclinés autour des trois axes principaux ci-après :
Axe 1 : transformation structurelle de l’économie et croissance ;
Axe 2 : capital humain, protection sociale et développement durable ;
Axe 3 : gouvernance, institutions, paix et sécurité.
La première phase du PSE qui vient de s’achever a permis d’enregistrer des résultats très satisfaisants qui seront consolidés dans la deuxième phase qui va s’exécuter sur la période 2019-2022 et dont les documents de programmation seront présentés lors du Groupe Consultatif prévu à Paris les 17 et 18 décembre 2018. Par conséquent, je vous réaffirme l’invitation solennelle du Gouvernement du Sénégal à participer activement à cette rencontre.

Mesdames et Messieurs
La coopération de l’Union européenne au Sénégal est portée par les stratégies ou réformes sectorielles en appui à différents secteurs d’intervention que les programmes et projets financés par le Fonds européen de développement ont l’ambition de soutenir.
Les secteurs concernés par la première phase (2014-2017) du 11e FED sont :
(i) la gouvernance démocratique,
(ii) le développement agricole durable et,
(iii) la sécurité alimentaire,
(iv) eau et assainissement.

Déjà en 2013, les partenaires européens présents au Sénégal se sont engagés sur la voie de la programmation conjointe et ont procédé en 2014 à la signature du Document Conjoint de Programmation entre le Sénégal d’une part et l’UE, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays Bas et la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Ce document décline les secteurs d’intervention des partenaires européens et les montants indicatifs du soutien européen par secteur et par partenaire pour la période 2014-2017
Dans la seconde phase (2018-2023) du 11e FED, l’UE et ses États membres ont choisi de favoriser une plus grande coordination et complémentarité dans la préparation et la mise en œuvre des interventions afin de renforcer l’impact global et la visibilité de la coopération européenne.
Les objectifs stratégiques de ce nouveau document de stratégie conjointe européenne pour le Sénégal pour la période 2018-2023 sont en phase avec le nouveau consensus européen pour le développement « notre monde, notre dignité, notre avenir », et alignés sur les trois axes du PSE rappelés précédemment :
(i) un développement durable générateur d’emplois intégrant les enjeux du changement climatique, qui correspond au premier axe du PSE (la transformation structurelle de l’économie et croissance) ;
(ii) une population en bonne santé et éduquée qui bénéficie d’une protection sociale adéquate, aligné au deuxième axe du PSE (capital humain, protection sociale et développement durable) ;
(iii) une gouvernance, une sécurité et une gestion des migrations renforcées, qui correspond au troisième axe du PSE (gouvernance, institutions, paix et sécurité).
Ces 3 objectifs stratégiques du PSE sont déclinés en 9 thèmes dans la deuxième phase du document de programmation conjointe.
Pour une mise en œuvre efficace de cette stratégie européenne, différents groupes de coordination opérationnels et sectoriels sont créés et permettent des échanges d’information et de s’accorder sur des messages communs aux autorités sénégalaises et facilitent la coordination de l’aide au Sénégal.

Excellences Mesdames et Messieurs
La signature du Document de Stratégie Conjointe sur la période 2018-2023 marque une étape importante dans la mise en œuvre du PIN 11ème FED et traduit avec éloquence la vitalité ainsi que la diversité de notre coopération avec l’UE et ses Etats membres.
Elle concrétise, encore une fois, les efforts soutenus et constants de l’Union Européenne et ses Etats membres à travers le Fonds européen de Développement et d’autres instruments de financement au bénéfice des populations sénégalaises.
Les résultats forts intéressants obtenus dans le cadre de la coopération avec l’Union européenne et ses Etats membres illustrent de fort belle manière l’importance des réalisations obtenues qui contribuent ainsi fortement à l’atteinte des objectifs d’émergence fixés par Monsieur le Président de la République à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE).
Le document de stratégie de programmation conjointe permettra d’optimiser les interventions de l’UE et de ses Etats membres et constitue une belle opportunité de partenariat avec le Sénégal.
Mesdames et Messieurs

Vous mesurez l’importance qui s’attache à la signature aujourd’hui de cet important document de stratégie qui remplace le programme indicatif national. Ce document est la base pour les engagements de l’UE au titre du 11ème FED pour la période 2018-2020 et couvre les thèmes relatifs à l’énergie, l’emploi et le secteur privé, la gouvernance économique et la gestion des finances publiques, la sécurité, la migration et le développement rural.
Autant de secteurs, thématiques importants pour l’Etat du Sénégal et sa population qui nécessitent l’appui et l’accompagnement des parties prenantes pour la réussite de ce programme.
Le Président de la République, Son Excellence Macky Sall et le Gouvernement du Sénégal apprécient positivement le rôle important que jouent l’UE et ses Etats membres dans le développement économique et social du pays et leur contribution dans la mise en œuvre des politiques publiques. C’est pourquoi, tous les départements ministériels concernés par la mise en œuvre de cet ambitieux programme seront mobilisés pour assurer une réussite du programme.
Excellence, Madame l’Ambassadrice, Chef de Délégation de l’UE,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs des Etats membres de l’UE,
Je tiens, au nom de Monsieur le Président de la République à vous remercier et vous féliciter pour votre soutien permanent à la mise en œuvre de la coopération entre le Sénégal et l’Europe.
Mes remerciements vont aussi à l’endroit de vos collaborateurs pour les efforts fournis, en rapport avec les services compétents du MEFP et des ministères techniques, pour arriver à la signature de ce document.
Pour terminer, je voudrais vous assurer que mes services appuieront la mise en œuvre de ce document pour permettre l’atteinte des objectifs prévus.

Je vous remercie de votre aimable attention.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *