Select your Top Menu from wp menus
1200
1200
1200
1200
1200
1200

Wade sur le Divan de Yaye Fatou Diagne

Dans un entretien avec Seneweb, Pape Samba Mboup dit : « Wade a un amour fou, une passion démesurée, pour Karim. Il veut tout pour lui et rien pour les autres. C’est cela le problème. »

Ce jeudi, pour Sud Quotidien, Dr Yaye Fatou Diagne a tenté d’entrer dans la psychologie de ce Wade que Mboup décrit. Membre de Benno, la maire de Ngathie Naoudé a donc laissé au placard ses atours politiques pour mettre sa blouse de psychologue. Le temps de placer Wade sur le Divan. Nous vous proposons son diagnostic.

« Ku àme dom déwulo »
« La relation père-fils relève du domaine de l’ascendance et de descendance. Dans la psychologie de l’individu, il y a un combat perpétuel, c’est-à-dire le combat de l’atténuation de l’angoisse de mort qui est l’angoisse la plus permanente chez l’individu. Cette angoisse est due au fait que l’individu a du mal à accepter sa propre mort ; c’est-à-dire sa propre fin. Et c’est ce qui fait que dans notre culture, vous entendez souvent les gens dire ‘ku àme dom déwulo’ (quand tout procréés, tu continues d’exister même après ta mort, en wolof). C’est donc ce qui explique le fait qu’on voit souvent certains papas, chercher à faire de la vie de leur enfant la rectification de leur propre vie.

« Karim étant majeur… »
« Normalement nous devons avoir la retenue de savoir que nous avons eu notre vie, nos expériences et que nos enfants doivent aussi faire leur vie mais les laisser prendre leurs responsabilités, enlever eux-mêmes leurs propres obstacles. Mais, il y a parfois des parents qui ont cette ambition de vouloir faire de la vie de leurs enfants la rectification de leur propre vie. Par ricochet, il peut arriver que le parent surtout à un certain âge veuille s’exprimer et rectifier sa vie par rapport à celle de son enfant. C’est ce qui pourrait expliquer le comportement de Me Wade par rapport à son fils. Je pense que son implication personnelle dans l’avenir de Karim Wade résulte de ce mécanisme psychologique chez certains pères de vouloir faire de la vie de leurs enfants la rectification de leur propre vie. Maintenant, je pense que Karim Wade, étant majeur, devait être laissé lui-même pour qu’il puisse assumer ses choix, avoir ses objectifs et se donner les moyens de les atteindre.

« Jusqu’où Wade pourrait aller ? »
« C’est à ses proches de lui (Wade) faire comprendre qu’il n’y a pas que son fils dans la vie, il y a aussi ses enfants d’adoption et d’autres personnes qui croient en lui. Il faut que ces gens qui sont avec lui, et je ne parle pas seulement des militants de PDS, puisse qu’il y a sa famille, il faut que ces gens essaient de le sensibiliser. Car avec son âge, les répercussions de son engagement sans limite dans la vie de Karim Wade prouvent quand même qu’il a cette obsession de vouloir faire de ce dernier, la rectification de sa vie. Maintenant, jusqu’où il pourrait aller ? Je donne ma langue aux chats, je ne pourrais vous le dire parce qu’il a un objectif. Et, certainement, il va essayer de se donner tous les moyens nécessaires que ferait tout individu pour atteindre un objectif bien déterminé. Tout ce que cela demande, il n’hésitera pas à le faire tant qu’il aura la force, l’esprit nécessaire pour atteindre son objectif. »

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *