Select your Top Menu from wp menus
1200
1200

Alcaly CISSE condamné : Ses avocats alertent, «Il souffre d’un cancer de la prostate…»

L’ancien député Alcaly Cissé a finalement été rejugé en Arabie Saoudite, pour les délits de charlatanisme et maraboutage.

A l’issue de procès en appel, il a été déclaré coupable et condamné à 6 ans et à payer 1 milliard 500 millions aux héritiers de Azzouz. De quoi pousser ses avocats (Me Assane Dioma Ndiaye et autres) à alerter sur la santé de leur client.

Alcaly Cissé a certes échappé à la décapitation, mais il n’est pas pour autant sorti de l’auberge. Reconnu coupable des faits qu’on lui reproche, il devra payer 3 millions de dollars, soit 1,5 milliard FCfa aux héritiers de Azzouz. C’est en tout cas l’annonce faite par ses avocats, Mes Abdoulaye Tine et Assane Dioma Ndiaye, au cours d’une conférence de presse tenue hier, à Dakar. Ces derniers ont profité de l’occasion pour tirer la sonnette d’alerte, notamment en ce qui concerne l’état de santé de leur client particulièrement «préoccupante». Signalant, au passage, que celui-ci souffre d’un cancer de la prostate. «Notre client a échappé à la décapitation, mais il est très malade, il souffre d’un cancer de la prostate à un stade très avancé et, il ne parvient pas à faire correctement ses visites médicales», a révélé Me Abdoulaye Tine. «S’il ne paie pas la totalité de la somme due, il ne rentrera pas au Sénégal», a précisé Me Assane Dioma Ndiaye qui demande à l’Etat du Sénégal de l’assister. Pour les conseils d’Alcaly Cissé, «la situation de leur client est incompatible avec sa situation carcérale dénoncée aussi bien par le rapporteur du droit à la santé de l’Onu que par le rapporteur spécial des tortures et situation dégradante de l’Onu».

Pour tirer d’affaires leur client, Mes Ndiaye et Tine n’ont pas hésité à tirer sur la diplomatie sénégalaise, avec son laxisme dans les déboires judiciaires de Lamine Diack, Mbayang Diop et Alcaly Cissé. Par la même occasion, ils ont dénoncé la «violation faite par les autorités saoudiennes du principe de spécialisation en droit international». Ils n’ont pas manqué de lancer un appel aux autorités sénégalaises pour qu’elles réaffirment les principes de la diplomatie. Les avocats d’Alcaly Cissé ont, par la même occasion, dénoncé le fait que l’ancien député soit jugé une seconde fois pour les mêmes faits. Ce qui, selon eux, est contraire au principe juridique de l’autorité de la chose jugée. «C’est vrai qu’il faut préserver les bonnes relations, mais l’État du Sénégal doit intervenir», a signalé Me Tine. Avant de poursuivre : «La famille Azzouz est ouverte à toute proposition et l’a manifesté par écrit. Il faut que l’État du Sénégal réponde favorablement, c’est-à-dire trouve un accord afin de régler le volet financier».

Mes Abdoulaye Tine et Assane Dioma Ndiaye ont informé avoir déjà interjeté appel, à la Cour d’appel de La Mecque. «Alcaly Cissé a déjà purgé 5 ans et demi de prison. Donc, il ne lui reste que 7 mois en prison. Il pourrait recouvrir la liberté le 25 Septembre 2018. Mais il peut même sortir avant cette date», précisent-ils. Jugé au Sénégal une première fois puis relaxé par la Cour d’appel de Dakar, Alcaly Cissé a été arrêté au Maroc et extradé en Arabie Saoudite où il a été jugé, notamment pour les délits de maraboutage et charlatanisme.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *